HTC a annoncé que la photo prendrait un nouveau tournant avec l’arrivée de son nouveau fer de lance, l’HTC One. Ce smartphone, qui devrait sortir officiellement à la fin Mars en France, est équipé d’un capteur d’une technologie inédite sur un téléphone : la technologie Ultrapixels.

MISE A JOUR DE L’ARTICLE LE 27/02/2013 : Contrairement à ce que je pensais et contrairement à ce que disaient les premières rumeurs, l’UltraPixel n’est pas un capteur triple couche et n’est donc pas révolutionnaire dans sa conception. La partie photo est par contre très performante grâce à l’assemblage de plusieurs technologies bien connues. Tous les détails sur mon nouvel article le détail sur la partie photo de l’HTC One (à venir).

Selon les premières rumeurs, le capteur UltraPixel pourrait être un capteur photo triple-couche. Quelle est cette technologie, quels en sont les détails, que faut il en espérer ? Tous les détails dans cet article.

L’utilisation d’un capteur triple couche serait inédite sur mobile certes, mais pas dans le monde de la photo. Il nous est donc possible de vous proposer un aperçu des performances offertes par ce type de capteurs, si HTC avait choisi un triple-couche pour son dernier smartphone.

Principes du capteur photo triple couche

Comme on peut le voir sur cette illustration, le capteur triple couche Foveon x3 propose une disposition de photosites différentes de celle des capteurs CCD/CMOS classiques, qui reposent sur une mosaïque. Le capteur Foveon x3 offre une couche par couleur primaire : une bleue, une verte et une rouge.

Allocation de pixels sur Foevon

Chaque couleur dispose donc, sur une surface de capteur identique, de trois fois plus de photosites que sur une matrice classique. On le voit parfaitement sur cette image provenant du site Sigma :

Capteur Foevon vs Mosaique

Les matrices de photosites de chaque couleurs sont réduites sur les capteurs à mosaïque. Conséquence directe : il n’est pas nécessaire d’interpoler l’image pour la produire avec un capteur Foveon x3 alors que cette opération, qui dégrade à la fois la netteté de l’image et la qualité des couleurs, est obligatoire sur les capteurs classiques. En effet, sur un capteur classique, un traitement est nécessaire pour « calculer » et donc produire artificiellement les pixels manquants.

En résumé, les capteurs Foveon sont censés avoir les qualités suivantes :

  • Image très précise, avec une netteté extraordinaire et un niveau de détail très largement supérieur, renforcé par le fait qu’aucun filtre passe bas n’est nécessaire
  • Couleurs mieux rendues et plus réalistes

Exemple de photos possibles avec l’HTC One

Pour illustrer les propos, voici deux images de chaque technologie, à nombre de photosites équivalents. Je vous laisse imaginer quelle image est produite par un capteur triple couche (source) :

Exemple2 - Mosaïque Exemple 2 - Foveon

Et un second exemple pour enfoncer le clou :

Exemple 1 - Mosaïque Exemple 1 - Foveon

Et voici deux exemples d’images pleine taille proposées sur le site de Sigma, produites par un reflex numérique SD14 équipé d’un capteur Foveon x3 :

Comme vous pouvez le constater le résultat est extraordinaire !

Défauts des capteurs photo triple-couche

Hélas, tout n’est pas rose, à moins q’HTC n’ait réussi à contourner les problèmes rencontrés sur cette technologie. D’une part, la sensibilité des photosites est forcément réduite, surtout sur les couches inférieures. Il en résulte une faible capacité à produire des images de qualité en faible lumière. HTC ayant insisté sur les progrès réalisés sur ce point, attendons de voir ce que leur technologie sera capable de faire. C’est surement pour cette raison qu’HTC a placé devant ce capteur une optique très lumineuse, ouverte à f/2.

L’autre inconvénient est de produire des images certes extrêmement détaillées et nettes sans aucune accentuation, mais dont la résolution n’est pas à la hauteur du nombre total de photosites. Ainsi, si un capteur triple couche disposant de 4 millions de photosites par couches produit des images bien supérieures à celle d’un capteur mosaïque 4 millions de photosites, le capteur x3 ne peut tenir la comparaison (en terme de niveaux de détails) avec un capteur mosaïque doté de 12 millions de photosites.

Reste que le rendu des couleur sera toujours supérieur.

J’espère que ce capteur sera bien un triple-couche ! A confirmer dans les jours à venir.